Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Rupture du ligament croisé antérieur(LCA)

Les ruptures du ligament croisé antérieur surviennent lors des traumatismes violents dans le cadre des entorses graves, souvent pendant des activités sportives(ski,football,rugby ,judo).
Il n’existe pas de possibilité de cicatrisation spontanée de ce ligament, le traitement chirurgical est parfois la seule solution pour rétablir la stabilité du genou blessé.
Le diagnostic est clinique, il repose sur les notions d’instabilité et laxité. L’instabilité est ressentie par le patient lors de la marche tandis que la laxité est constaté par le médecin lors de l’examen clinique du genou. La notion de laxité ne présuppose pas nécessairement l’existence de l’instabilité.

L’indication chirurgicale se pose normalement en présence d’une instabilité.

L’IRM n’est pas indispensable pour établir le diagnostique principal mais pour préciser les éventuelles lésions associées(ménisques ou ligaments collatéraux).

Le traitement chirurgical n’est pas une urgence, de préférence après 6 semaines l’accident. Il faudra opérer un genou non douloureux, sans oedème(gonflement), ayant retrouvé sa mobilité.

Le traitement chirurgical consiste à remplacer le tendon rompu par d’autres tendons prélevés sur le patient(autogreffe du tendon rotulien ou tendon du demi tendineux).
Le traitement est choisi en fonction du niveau d’activité du patient(travail,sport,type de sport pratiqué) sans limite d’âge pour le traitement chirurgical.
La chirurgie se fait en ambulatoire avec la reprise de la marche(appui partiel) le jour même. Le genou sera immobilisé par une attelle de genou. L’attele sera maintenu pendant une période de 4 semaines. La reeducation débutera aussitôt chez un kinésithérapeute en travaillant principalement les amplitudes articulaires et le quadriceps.